+33 (0)1 41 25 27 00 contact@positiveplanetfoundation.org

Jacques Attali et la Fondation Positive Planet lancent la première Semaine du Cinéma Positif à l’occasion du Festival de Cannes 2016

La première Semaine du Cinéma Positif, lancée par Jacques Attali et la Fondation Positive Planet, aura lieu du 13 au 20 mai 2016 sous les auspices du 69e festival de Cannes.

A l’issue d’une journée de discussions sur le cinéma positif, les premiers Prix du Cinéma Positif seront attribués lors du dîner de gala Positive Planet le mercredi 18 mai.

« Le cinéma positif est un cinéma qui se met au service des générations futures pour leur apporter des solutions et faire prendre conscience aux spectateurs d’aujourd’hui, directement ou indirectement, des menaces et des promesses auxquelles sera confrontée l’humanité. Il ne met pas seulement en lumière : il a pour vocation de donner envie de se prendre en main. » Jacques Attali, fondateur de la Semaine du Cinéma Positif et Président de Positive Planet.

Le cinéma est, depuis toujours, une source de divertissement, mais c’est aussi une plateforme de réflexion historique sur les questions sociales et environnementales. Le cinéma est le témoin privilégié des époques d’hier et d’aujourd’hui : il nourrit constamment les générations futures grâce à des films intemporels.

Au sein d’une société de plus en plus confrontée à une instabilité politique, à une transition énergétique préoccupante, à des questions sur l’immigration, sur les droits de l’homme, sur les femmes, sur la religion, et sur le rôle que l’homme doit jouer et sur la place qu’il doit occuper au sein de cet échiquier, il est aujourd’hui essentiel de célébrer le cinéma dans ce qu’il inspire un changement nécessaire à un avenir plus positif.

Pendant la matinée de débat de la Semaine du Cinéma Positif, organisée le mercredi 18 mai au sein du Palais des Festivals, professionnels du cinéma, chefs d’entreprises et représentants d’associations et d’ONG animeront des sessions de discussions autour de 3 thématiques essentielles dans le cinéma positif : le cinéma de la nature, le cinéma face au progrès, et le cinéma de l’individu.

Le cinéma de la nature. La terre, les espaces vierges ou en dangers, forment depuis les premiers films d’expédition des grands géographes des années 50 les sujets privilégiés des films d’aventure ; ils sont aussi depuis ce début de XXIème siècle, face au réchauffement climatique et la sur pollution de notre planète les thèmes centraux des films du développement durable.

Le cinéma face au progrès. L’individu confronté à la modernité, aux progrès techniques, à la science, aux nouveaux médias fournit au cinéma l’un de ses thèmes de prédilection, formidable creuset de sujets pour construire de bonnes histoires.

Le cinéma de l’individu. Confronté à la peur de l’autre, aux progrès, à l’injustice et à la barbarie, chaque individu se retrouve seul face à lui même pour décider de son avenir. Tout dépend de ses choix sociaux, politiques et citoyens.

Lors du dîner de gala Positive Planet, les premiers Prix du Cinéma Positif seront attribués pour trois catégories – fiction, documentaire et 1er film. Un Prix Hommage sera également attribué à un réalisateur pour un film emblématique ayant marqué toutes les générations.

Présents au Festival de Cannes depuis six ans, la fondation Positive Planet est fière d’être associée à cette 69e édition et d’y promouvoir le cinéma positif et les valeurs d’une économie positive.

Pour suivre le programme de la Semaine du Cinéma Positif :

http://www.positiveplanet.ngo/

Twitter : @PositiveCinemaW

#PositiveCinemaWeek